Énurésie infantile pour cause d’hypotonie

Tous les enfants atteints d’un trouble de la latéralité ne sont pas énurétiques. De fait, seuls ceux qui sont hypotoniques – autrement dit qui présentent une diminution du tonus musculaire – ou qui sont affectés par des problèmes émotionnels souffrent d’incontinence urinaire involontaire de jour et/ou de nuit. De tous les enfants atteints d’un trouble de la latéralité que nous avons traités historiquement dans notre centre, ce groupe constitue environ 30 %.

Généralement, ces enfants ne viennent pas en consultation pour leur problème d’énurésie (la plupart ont déjà rencontré un psychologue pour ce problème-là), mais pour leurs autres symptômes de trouble de la latéralité : difficultés à se concentrer, déficit d’attention, etc. Cependant, en traitant leurs difficultés motrices dans le cadre de la thérapie du trouble de la latéralité, ils apprennent aussi à avoir une maîtrise neuromusculaire adéquate, qui leur permet d’effectuer le mouvement de contraction des parois de la vessie.

La enuresis infantil: causas, desencadenantes y tratamiento

 

La souffrance des enfants énurétiques

L’énurésie entraîne forcément une grosse souffrance chez ces enfants : ils souffrent de savoir qu’ils sont exposés aux moqueries des autres enfants. C’est pourquoi ils évitent de participer à toutes les activités qui risqueraient de mettre leur problème en évidence : dormir chez des amis, aller en colonie de vacances, etc. Il faut parfois ajouter à cette souffrance celle de la pression des parents qui rendent leurs enfants responsables de leur incontinence urinaire (« Mon enfant ne peut pas avoir de défauts »), et vont même jusqu’à les punir.

D’aucuns traitent l’énurésie à l’aide de médicaments et/ou d’un régime pauvre en liquides. Dans notre centre nous pensons – et nous l’avons constaté dans notre pratique clinique – que là n’est pas la solution (nous parlerons plus loin du traitement).

 

 

Les déclencheurs émotionnels de l’énurésie infantile

La enuresis infantil: causas, desencadenantes y tratamiento

L’énurésie est souvent déclenchée par un facteur émotionnel (bien qu’elle puisse aussi avoir une cause primaire, des antécédents familiaux par exemple) : un changement d’école, de maison ou de ville ; la naissance d’un frère ou d’une sœur, le divorce des parents, le décès d’un proche, un redoublement, subir un harcèlement scolaire, etc. ; autrement dit, n’importe quel événement susceptible de déstabiliser l’enfant émotionnellement. Il peut aussi arriver qu’un enfant ait guéri de son énurésie et qu’il rechute suite à un épisode l’ayant affecté émotionnellement (ce n’est pas une « rechute » du système moteur : la cause est strictement émotionnelle). Et puis il y a des facteurs qui facilitent la miction involontaire, comme le froid, par exemple.

 

Le traitement de l’énurésie infantile

Pour traiter l’énurésie infantile, il faut travailler en parallèle deux facettes : l’émotionnelle et la motrice. Ainsi, une partie de la thérapie est axée sur l’expression de ses émotions par l’enfant. Si l’enfant refuse le dialogue, car ce n’est pas toujours facile pour lui de parler de ses problèmes, nous avons recours au dessin. Par ailleurs, il est primordial que le thérapeute minimise l’importance du problème lorsqu’il échange avec l’enfant, et qu’il parle avec ses parents pour leur indiquer comment gérer le problème de l’enfant et leur relation avec lui. Par exemple, bien que ce soit pour eux un dérangement, si les parents savent à quelle heure l’enfant fait habituellement pipi au lit, s’ils se lèvent pour l’accompagner aux toilettes, ils éviteront le problème. Le « réveil pipi » est aussi un moyen utile, car il permet à l’enfant d’apprendre à contracter sa vessie en un acte réflexe face à une stimulation : le réveil sonne trente minutes avant l’heure à laquelle l’enfant fait habituellement pipi. Autre exemple : chez les enfants anxieux très attachés à leur mère, la stimulation du « calendrier aux étoiles » est très utile : tout le monde fête le jour où l’enfant n’a pas fait pipi au lit en collant ou en dessinant une étoile. Après un certain nombre d’étoiles, l’enfant reçoit une récompense (nous ne sommes pas très partisans des cadeaux pour stimuler, mais c’est l’un des cas où nous le conseillons).

La enuresis infantil: causas, desencadenantes y tratamiento

La partie motrice de la thérapie a pour but d’apprendre aux enfants à effectuer les mouvements de contraction musculaire et d’intégrer cette maîtrise sur le plan neuromusculaire, ce qui leur permettra de maîtriser le flux de la vessie.

La guérison de l’énurésie infantile suit le même processus que celle du trouble de la latéralité. Généralement, les enfants énurétiques viennent en thérapie une fois par semaine. Parfois, des circonstances particulières exigent que ce soit deux fois par semaine. Dans ces cas-là, si le patient habite loin, les deux séances hebdomadaires sont bloquées sur la même journée.

Si vous avez des questions à poser sur ce sujet, n’hésitez pas à contacter notre centre.

Vous serez peut-être aussi intéressé/e par cet article :

L’énurésie chez les adultes : causes et traitement